Les 9 erreurs les plus courantes d'assurance garantie de loyer Spécial

L'assurance garantie de loyer est éclipsée par quelques erreurs et rumeurs. Comparé à d'autres produits, il s'agit d'un produit financier relativement jeune, ce qui crée de la confusion chez les locataires - et parfois aussi chez les propriétaires.

Dans cet article, nous aimerions clarifier les erreurs les plus courantes. Il commence déjà par le fait que l'on considère en raison de l'appellation établie "l'assurance garantie de loyer", qui sont offerts ici par des prestations d'assurance classiques.

Erreur 1 : l'assurance garantie de loyer fonctionne comme une assurance responsabilité civile

Quiconque endommage accidentellement le miroir ou cause un trou de cigarette dans le tapis lors d'une visite chez un ami sera remboursé par son assurance responsabilité civile personnelle pour les frais encourus pour réparer les dommages. Ce n'est pas le cas avec une assurance garantie de loyer. Cette assurance est également responsable de ces dommages et transfère l'argent demandé au propriétaire, mais elle exerce ensuite le recours contre le locataire et récupère l'argent auprès de lui. Le terme "assurance" utilisé dans le terme "assurance garantie de loyer" est donc quelque peu trompeur. Assurance garantie de loyer est une garantie couverte par l'assurance qui n'avance l'argent qu'en cas de dommages.

Erreur 2 : L'assurance garantie de loyer fonctionne comme un prêt

Tous les fournisseurs utilisent un taux de prime fixe comme base de calcul de la prime. Selon le fournisseur, il se situe entre 4,5 % et 5,0 %. Beaucoup de gens pensent à un crédit lorsqu'ils entendent le mot "intérêt". Cependant, L'assurance garantie de loyer n'est pas un crédit, mais ressemble à un prêt, puisqu'elle fait partie du financement. Le garant, en l'occurrence la compagnie d'assurance, ne paie que si le dommage survient véritablement (responsabilité éventuelle). Le locataire ne doit rembourser à la compagnie d'assurance les services rendus dans le cadre de la garantie que si les réclamations du propriétaire ont dû être financées.

Les primes de contributions versées ne sont pas non plus "créditées" sur le montant de la caution accordée et ne seront pas remboursées ultérieurement - même si le locataire a rendu l'objet loué au propriétaire en parfait état. Les primes contributions payées par le locataire ne servent uniquement et seulement pas à faire collecter l'argent du dépôt de garantie.

Erreur 3 : La garantie bancaire et d'assurance sont fondamentalement différentes

Les termes garantie bancaire et l'assurance garantie de loyer donnent l'impression qu'il s'agit de deux produits financiers fondamentalement différents. Seul un coup d'œil derrière le rideau montre que les deux produits sont très similaires. L'assurance garantie de loyer est également une garantie. La différence réside dans qui garantit le locataire. Dans le cas d'une garantie bancaire, une banque se garantit elle-même et dans le cas d'assurance garantie de loyer, c'est une compagnie d'assurance.

Erreur 4 : Le propriétaire doit accepter l'assurance garantie de loyer

Le locataire et le propriétaire peuvent se mettre d'accord sur d'autres dépôts, comme une assurance garantie de loyer, mais le propriétaire n'est pas légalement obligé de les accepter en remplacement du dépôt en espèces. Les locataires devraient donc vérifier à l'avance auprès du propriétaire pour savoir s'ils accepteraient une 'assurance garantie de loyer.

Erreur 5 : Les locataires sans dépôt en espèces ne sont pas solvables

Cet argument bidon est souvent utilisé par les propriétaires pour rejeter l'assurance garantie de loyer. Cependant, c'est un préjugé qui ne tient pas compte des points importants. Le fait que de nombreux locataires préfèrent aujourd'hui l'assurance garantie de loyer au dépôt en espèces pour des raisons financières, ce qui évoque un retour aux difficultés financières. Ce n'est pas complètement faux. Toutefois, il convient de noter que les frais de déménagement ont augmenté ces dernières années. Le coût d'un déménagement est particulièrement élevé si l'ancien propriétaire retient toujours le dépôt de garantie du loyer, alors que le nouveau propriétaire exige déjà le nouveau dépôt. Les locataires dont la solvabilité est médiocre sont de toute façon rejetés lors de la procédure de demande d'assurance garantie de loyer. Par conséquent, l'obtention d'une assurance garantie de loyer pour le propriétaire est une indication solide de la solvabilité du locataire.

Erreur 6 : Le locataire peut résilier lui-même l'assurance garantie de loyer

De nombreux propriétaires se demandent si le locataire, en tant que titulaire d'une assurance, peut résilier le contrat de dépôt sans que le propriétaire en soit informé. Cette question est justifiée parce que le propriétaire veut éviter les mauvaises surprises. Il se peut que le locataire doit payer des réclamations qui doivent être compensées par l'assurance garantie de loyer, mais qu'il découvre ensuite que le contrat n'est plus en active. Afin de préserver l'idée de base du dépôt de garantie, l'assurance garantie de loyer ne peut être résiliée qu'avec l'accord du propriétaire. Cela se produit lorsque le propriétaire retourne le certificat de dépôt à la compagnie d'assurance ou l'informe par écrit que la résiliation est souhaitée. Le locataire ne peut donc pas résilier le contrat d'assurance lui-même, car cette procédure engage toujours le propriétaire.

Erreur 7 : L'assurance garantie de loyer paie toutes les dettes de location

Les impayés de loyer font partie des prétendues violations des obligations d'un contrat de location pour lesquelles le dépôt de loyer peut être réclamé. Si le locataire dépose une caution en espèces, le propriétaire conserve le montant de la caution déposée en cas de dégât. Dans le cas d'une assurance garantie de loyer, par contre, le propriétaire doit d'abord récupérer l'argent auprès de la compagnie d'assurance. La seule différence entre un dépôt de garantie de loyer et une assurance garantie de loyer est de savoir qui détient le montant du dépôt avant la réclamation. Avec l'assurance garantie de loyer, le locataire n'a de charges financières qu'en cas de dégât. C'est le cas lorsque la compagnie d'assurance récupère l'argent payé au propriétaire auprès du locataire. Même avec une assurance garantie de loyer, il n'est en aucun cas conseillé de s'attarder sur le dépôt de garantie ou de laisser des dettes de location, car le locataire doit en fin de compte payer pour cela.

Erreur 8 : La conclusion n'est possible qu'au début de la période de location
L'assurance garantie de loyer ne peut être conclue qu'au début de la période de location. Elle peut également être demandée pendant la période de location. S'il est conclu pendant la période de location, le dépôt en espèces est généralement échangé contre un contrat de dépôt. Cela signifie que les locataires peuvent activer un dépôt déjà déposé et disposer librement de leur argent à nouveau. Ici aussi, il est conseillé de demander d'abord au propriétaire s'il est d'accord avec la résiliation du compte bancaire bloqué.

Erreur 9 : L'application est compliquée et prend beaucoup de temps

Toute personne ayant reçu une garantie de sa banque il y a dix ou quinze ans devait remplir plusieurs formulaires de demande compliqués, ouvrir un compte bloqué supplémentaire avec un dépôt et avoir de longues discussions avec la banque. L'obtention d'une garantie bancaire était compliquée et prenait beaucoup de temps. Aujourd'hui, les choses sont différentes. Les banques et en particulier les compagnies d'assurance utilisent Internet pour permettre au demandeur de demander l'assurance garantie de loyer en quelques minutes et d'envoyer le document de dépôt au propriétaire en quelques jours. Aujourd'hui, personne n'est obligé de quitter son domicile pour recevoir une caution. Le processus de candidature complet peut être effectué en ligne en quelques clics seulement. Le fournisseur goCaution renonce même totalement aux documents et permet aux locataires de souscrire une assurance-dépôts 100 % en ligne.


Quels sont les coûts d'une assurance de garantie de loyer

Utilisez notre calculateur de comparaison pour savoir quelle société de cautionnement offre les meilleures conditions.

Comparez maintenant et choisissez la meilleure offre de garantie de loyer !

Bail commercial
Lu 8611 fois Dernière modification le mercredi, 22 mai 2019 21:54
Comparez maintenant !

Bail commercial

Lancer la vidéo explicative !

Des questions ?

1000 caractères restants