CautionLoyerSuisse.ch - Blog pour les locataires

Nous publions régulièrement des articles sur le sujet loyer, location et dépôts de garantie en Suisse.

mardi, 29 mai 2018 00:00

Les 8 erreurs les plus fréquentes dans l'assurance de garantie de loyer

L'assurance des dépôts de loyer est assombrie par des erreurs et des rumeurs. Comparé à d'autres produits, il s'agit d'un produit financier relativement nouveau et, par conséquent, confond le profane financier. Dans cet article, nous aimerions clarifier les erreurs les plus courantes.

Erreur 1 : L'assurance-dépôts de loyer paie toutes les dettes de loyer.

Les arriérés de loyer font partie des prétendues violations des obligations d'un contrat de location pour lequel la caution est réclamée. Si le locataire verse une caution en espèces, le propriétaire retiendra la caution en cas de dommages. Dans le cas d'une garantie, cependant, le propriétaire doit d'abord percevoir l'argent du garant. La seule différence entre un dépôt de garantie et un dépôt de garantie est de savoir qui détient le dépôt avant que le dommage ne se produise. Lors du paiement de la garantie, le locataire n'est facturé financièrement qu'en cas de sinistre. C'est le cas lorsque la compagnie d'assurance reprend au locataire l'argent payé au propriétaire. Même dans le cas d'une garantie telle que l'assurance-dépôts de loyer, il n'est en aucun cas conseillé de retenir la caution ou de laisser d'autres dettes de loyer.

Erreur 2 : L'assurance-dépôts de loyer fonctionne comme une assurance responsabilité civile.

Toute personne qui endommage accidentellement le miroir lors d'une visite chez un ami ou qui cause un trou de cigarette dans le tapis sera remboursée par son assurance responsabilité civile personnelle. Ce n'est pas le cas de l'assurance-dépôts de location. Bien que cette société soit également responsable de ces dommages et transfère l'argent réclamé au propriétaire, elle exerce ensuite le recours au locataire et lui reprend l'argent. Le terme "assurance" dans le mot "garantie locative" est trompeur. L'assurance de garantie locative est une garantie adossée à l'assurance qui n'avance l'argent qu'en cas de dommages.

Erreur 3 : L'assurance garantie locative fonctionne comme un prêt.

Un fournisseur exige 4,5 % d'intérêt annuel sur son assurance de garantie de loyer. Quand les gens entendent le mot intérêt, ils pensent au crédit. Toutefois, l'assurance garantie de loyer n'est pas un prêt, mais plutôt un prêt, puisqu'elle fait partie du financement. Le garant, en l'occurrence la compagnie d'assurance, ne paie que si le dommage se produit effectivement (responsabilité éventuelle). Le locataire ne doit rembourser les prestations de la garantie à la compagnie d'assurance que s'il a effectivement payé le propriétaire. Si l'assurance ne couvre pas les frais parce qu'aucun dommage n'est survenu, le locataire ne paie que la prime annuelle. Cette contribution est calculée et facturée par la plupart des assureurs sous la forme d'un taux d'intérêt.

Erreur 4 : Les garanties bancaires et les garanties d'assurance diffèrent fondamentalement.

Les termes de garantie bancaire et de garantie locative donnent l'impression qu'il s'agit de deux produits financiers fondamentalement différents. Seul un coup d'œil derrière le rideau montre que les deux produits sont très similaires. L'assurance de garantie locative est aussi une garantie. La différence est de savoir qui se porte garant du locataire. La garantie bancaire est une banque et l'assurance-dépôts de loyer est une assurance.

Erreur 5 : L'application est compliquée et prend beaucoup de temps.

Si vous avez reçu une garantie de loyer de votre banque il y a dix ou quinze ans, vous avez dû remplir plusieurs formulaires de demande compliqués, ouvrir un compte bloqué supplémentaire avec un dépôt et avoir de longues discussions avec votre banquier. L'obtention d'une garantie de loyer était assez compliquée et coûteuse. Les choses sont différentes de nos jours. Les compagnies d'assurance et les banques utilisent Internet et permettent au demandeur de demander la garantie de dépôt de garantie de loyer en quelques minutes et d'envoyer le cautionnement dans un délai maximum de 48 heures. Aujourd'hui, personne n'a besoin de quitter sa maison pour recevoir un certificat de garantie de loyer. Le processus de candidature complet peut être effectué en ligne en quelques clics et le téléchargement de certains documents. Le fournisseur goCaution renonce même aux documents et permet aux locataires de conclure la garantie locative 100% en ligne.

Erreur 6 : Le propriétaire doit accepter l'assurance-dépôt de garantie.

La réglementation légale actuelle sur les dépôts de loyer ne prévoit qu'un investissement financier dans un compte de dépôt de loyer avec un préavis de 3 mois. Cela correspond au livret d'épargne classique. Les locataires et les propriétaires peuvent convenir d'autres dépôts de garantie tels qu'une garantie de loyer, mais le propriétaire n'est pas légalement obligé de les accepter comme substitut au dépôt en espèces. Les locataires devraient donc clarifier à l'avance avec le propriétaire s'il accepterait une assurance-dépôts de loyer.

Erreur 7 : Les locataires sans dépôt en espèces ne sont pas solvables.

Les propriétaires aiment utiliser cet argument bidon pour rejeter l'assurance de garantie de loyer. Cependant, il s'agit d'un préjugé qui ignore des points importants. Le fait qu'aujourd'hui de nombreux locataires préfèrent l'assurance-dépôts de loyer aux dépôts en espèces pour des raisons financières, indique des goulets d'étranglement financiers. Ce n'est pas complètement faux. Toutefois, il convient de noter que les coûts de déménagement ont augmenté de façon spectaculaire au cours des dernières années. C'est pourquoi même les citoyens solvables utilisent l'assurance de garantie de loyer comme dépôt de garantie. Le fardeau financier lors d'un déménagement est particulièrement élevé si l'ancien propriétaire retient toujours le dépôt de loyer, alors que le nouveau propriétaire exige déjà le nouveau dépôt. Les locataires ayant une mauvaise cote de crédit sont rejetés dans la procédure de demande d'assurance-dépôts. Par conséquent, la réception d'une assurance de garantie de loyer pour le propriétaire est une indication forte de la solvabilité du locataire.

Erreur 8 : la conclusion n'est possible qu'au début de la période de location.

L'assurance caution ne peut être souscrite qu'au début de la période de location. Il peut également être demandé avant et pendant le bail. S'il est demandé pendant la période de location, le dépôt en espèces est généralement échangé contre une garantie. Les locataires peuvent ainsi débloquer un dépôt déjà déposé et disposer librement de leur argent.

Lu 1576 fois Dernière modification le mardi, 21 août 2018 19:09
Comparez maintenant !

Bail commercial

Des questions ?

1000 caractères restants